Nouvelle Zélande: Kauris, Arbres légendaires

Le Kauri (Agathis australis), appelé aussi Kaori, est une essence d’arbre endémique de l’île nord de la Nouvelle-Zélande. Cet arbre fait partie des conifères.
L’existence des Kauris en Nouvelle-Zélande remonterait à des temps très anciens, puisque de nombreux fossiles de cet arbre ont été découverts et dateraient de plus de 220 millions d’années.


 

La forêt de Waipoua, en Nouvelle Zélande

 

Autrefois, des forêts épaisses de Kauris s’étendaient dans tout le Northland. On estime qu’avant 1800, les forêts de Kauris occupaient plus de 12,000 kilomètres carrés.
Cependant, suite à la surexploitation forestière effectuée par les populations occidentales ayant débarqué sur l’archipel néo-zélandais, on estime que seuls 4% de la population initiale ce ces arbres vénérables ont été épargnés. Ces rescapés se trouvent essentiellement dans la forêt de Waipoua.
La taille de ces arbres, associée à la rectitude parfaite du tronc, en faisaient en effet le bois d’ouvrage idéal pour la construction navale, notamment pour la fabrication des mâts de bateaux.
La sève de cet arbre, appelée « gomme », était aussi prélevée et servait notamment à la fabrication de vernis d’ébénisterie, de colles et était utilisée comme allume-feu. Ce prélèvement conduisait à la mort de l’arbre, ce dernier, malgré sa taille imposante, n’ayant que de fines racines et étant par nature assez fragile.
L’apparition de produits de synthèse qui ont remplacé par la suite la sève des Kauris dans la fabrication de ces différents produits a contribué au salut de ces arbres.

 

Les Kauris encore vivants peuvent mesurer plus de 50 mètres de haut, pour un diamètre de tronc supérieur à 3 mètres. Cela en fait l’un des arbres les plus majestueux encore présent sur terre.
Bien qu’il soit difficile d’estimer l’âge de ces arbres, les études menées récemment ont estimé que les Kauris les plus anciens sont âgés de plus de 2000 ans.
Aujourd’hui, des plans de conservation et de protection des Kauris sont mis en place par le DOC (Department Of Conservation).Les Kauris sont référencés ; des sentiers délimités sont balisés pour éviter aux promeneurs de piétiner les racines très sensibles de ces arbres.
Le DOC prélève des jeunes pousses, les protège durant leur croissance, pour les replanter ensuite dans des zones où les Kauris ont disparu.

 

Kauri remarquable dans la forêt de Waipoua

 

Restes au sol de Kauris morts

 

Ecorce de Kauri

 

Tane Mahuta, le seigneur de la forêt:

Un arbre en particulier, appelé Tane Mahuta (« Seigneur de la forêt »), occupe une place importante dans la cosmologie maorie, puisqu’il s’agirait de l’enfant de Papatuanuku, la « Mère Terre », et de Ranginui, le « Père Ciel ».
Papatuanuku et Ranginui, vivaient enlacés, profondément amoureux. Ils se tenaient si serrés l’un près de l’autre que l’univers en restait étouffé.
Tane Mahuta, le fruit de cet amour, grandit avec force et sépara ses parents, la Terre et le Ciel, permettant ainsi aux alentours d’être baignés de lumière, créant également notre atmosphère, ce qui permit à la vie telle que nous la connaissons aujourd’hui d’apparaître.
Tane Mahuta, avec ses 51,2 mètres de haut et sa circonférence de 13,77 mètres, est, réellement, le Seigneur de la forêt.
Son âge est estimé à 2000 ans.

 

Tane Mahuta , le « Seigneur de la forêt »

 

Autres Kauris remarquables:

Parmi les autres arbres remarquables, Te Matua Ngahere, est considéré par certains scientifiques, comme l’arbre de forêt humide le plus vieux de la planète et serait âgé de près de 4000 ans. D’autres scientifiques estiment plutôt son âge entre 1500 et 2500 ans, expliquant ses mensurations hors normes à une croissance plus rapide.
En effet, Te Matua Ngahere a un tronc colossal de 16, 41 mètres de circonférence et 5,2 mètres de diamètre (Bien qu’il soit plus petit que Tane Mahuta, puisqu’il ne mesure que 29,9 mètres de haut).
Il arrive également que les troncs des Kauris soient scindés en plusieurs parties.
C’est le cas de « Four Sisters », un arbre composé de 4 troncs et poussant lui aussi dans la forêt de Waipoua. (Il s’agit de l’arbre scindé le plus imposant de la forêt).

 

Te Matua Ngahere, le plus large des Kauris

 

Te Matua Ngahere

 

Four sisters, et sa structure a 4 troncs

 

Four sisters

 
Et maintenant?
Voir plus d’images en provenance de Nouvelle-Zélande
ou
Lire l’article sur le glacier Tasman et le lac Pukaki, trésors de la Nouvelle-Zélande

 

Comments are closed.